Créer un site internet

vêetee

vêetee

    vêetee  ou   VT            

 La marque du Vêtement “made in France“ abordable   

 

1/8    Un engagement en faveur du made in France depuis 15 ans

La création de l’enseigne vêetee, s’inscrit dans la continuité de notre engagement pour la défense de l’outil artisanal et industriel français depuis la fin des quotas chinois en 2005 et pendant 10 ans dans le cadre de notre association Vêtements made in France. Nous avons publié près de cent articles  sur ce thème ou des sujets connexes principalement sur Le Figaro, Marianne, Entreprendre etc., lus par plusieurs millions de français. Nous interpellons depuis une décennie, gouvernements et personnalités de toutes obédiences pour peser sur la politique industrielle et avons présenté des projets de relance de l’industrie manufacturière des biens de consommation dont celui du textile/habillement, long de cent pages.   

2/8 Une demande forte des consommateurs 

Selon un sondage de 2018, 3/4 des français seraient prêts à acheter du « made in France ». Le  e-commerce français compte 38 millions de français qui dépensent 2 200 € en moyenne par an. 66 % parmi eux achètent de l’habillement, première catégorie de produits commandés en ligne, pour un montant avoisinant, selon l’âge et le sexe, 12 à 36 % de leur budget. Aussi convient-il d’essayer de comprendre pourquoi aucune marque généraliste n’émerge et de penser un modèle spécifique de DNVB ou Digitally Native Vertical Brand permettant de mieux adapter le made in France au budget des français.

3/8 Pourquoi le vêtement made in France, hors segment luxe, ne décolle pas         

Parmi les nombreux freins qui s’opposent aujourd’hui à l’achat de vêtements fabriqués en France, on peut relever un niveau de prix incompatible avec le budget de la plupart des consommateurs et une suspicion quant à l’origine. Les jeunes marques qui tentent depuis plusieurs années de surfer sur la vague made in France, souffrent généralement d’un manque d’expérience, d’un déficit de notoriété et d’une absence de moyens financiers. Elles n’atteignent que très rarement la taille critique qui leur confèrerait une crédibilité auprès des fournisseurs et doivent le plus souvent, se contenter de présenter seulement quelques articles, souvent des teeshirts, sweats, boxers, bonnets et chaussettes  avant de disparaitre à plus ou moins brève échéance.

Copie et reproduction interdites- Copyright ©  2020 - All rights reserved 

 
×